Naturopathie

Équilibre / Prévention / Santé globale

La naturopathie est une approche holistique considérant la personne dans sa globalité et attribuant la santé à l’atteinte d’un équilibre entre l’ensemble des volets de l’individu. Ainsi, la recherche d’équilibre entre le plan physique, émotionnel et mental est à la base du travail du naturopathe plutôt que le traitement de la maladie qui est davantage du ressort de la médecine traditionnelle (allopathique).

On peut qualifier la naturopathie d’approche préventive puisqu’elle agit sur les causes (environnement et mode de vie) dont découlent les divers déséquilibres affectant le patient et c’est pour cette raison qu’elle se veut intégrative, soit une approche complémentaire au travail de la médecine allopathique.

L’approche naturopathe utilise la capacité d’autorégulation naturelle de corps en optimisant ces mécanismes de défense innée par l’adoption de saines habitudes de vie. Le naturopathe n’est aucunement habilité légalement à poser des diagnostics et travaille plutôt de concert avec les instances officielles en santé.

Les outils du naturopathe agréé

Le naturopathe agrée utilise diverses méthodes douces et non invasives afin d’atteindre un niveau de vitalité optimal. Quels sont les outils auxquels à recours le naturopathe agréé?

  • Alimentation
  • Activité physique
  • Nutrithérapie : vitamines, minéraux, probiotiques, super aliments, etc.
  • Phytothérapie : plantes médicinales
  • Aromathérapie : huiles essentielles
  • Technique de gestion du stress

La précaution s’impose!

Bien que la naturopathie soit réglementée ailleurs au Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Ontario, Saskatchewan), il est important de savoir qu’elle n’est pas encadrée au Québec et qu’elle ne fait pas officiellement partie du système de santé québécois.

Valérie Conway est Naturopathe Agréé (ND. A.), membre de l’Association des Naturopathes Agrées du Québec (ANAQ), un regroupement de professionnels ayant reçu une formation rigoureuse et devant se conformer à un code de déontologie strict. Puisque la naturopathie n’est pas reconnue par l’office des professions du Québec, les lignes directrices utilisées par l’ANAQ vous assure l’excellence académique et de la qualité des soins prodigués par ses membres. L’ANAQ est LA GARANTIE de services naturopathiques professionnels !

Pourquoi choisir un naturopathe agréé?

    • Le titre réservé ND.A.;
    • La formation;
    • Le code de déontologie;
    • Les règlements
    • L’aide à la pratique professionnelle;
    • La formation continue obligatoire
    • Les assurances obligatoires

La mention du titre ND.A., qui suit le nom de votre naturopathe, confirme qu’il a obtenu son diplôme en naturopathie après avoir complété un minimum de 1400 heures (quatre années), excluant le tutorat, d’études théoriques et pratiques en sciences de la santé et en médecine naturopathique. De plus, la formation doit avoir été suivi dans une institution dont le contenu académique rejoint les exigences du programme cadre de l’ANAQ.

Au Québec, la naturopathie est devenue une approche thérapeutique alternative qui rejoint des milliers de personnes dans leur recherche d’un mieux-être. Il est important que vous sachiez qu’en matière de santé, le choix de votre thérapeutique vous appartient et que ce droit est protégé tant par la charte des droits et libertés canadiennes que par la charte québécoise.

La naturopathie s’adresse à qui?

Tous les petits problèmes du quotidien peuvent bénéficier d’une approche naturopathique. Que ce soit pour préserver votre bien-être, comme solution complémentaire à la médecine allopathique pour diverses problématiques chroniques ne présentant pas de risque pour la santé, ou encore comme solution alternative et complémentaire à la gestion de divers désordres tels que l’obésité, l’hypertension, le diabète, la ménopause, la dépression, etc.

À noter que certaines activités au Québec sont réservées exclusivement aux diététistes-nutritionnistes et aux médecins en vertu du Code des professions.

Extrait tiré intégralement du chapitre C-26

Code des professions

(…)

37.1. Tout membre d’un des ordres professionnels suivants peut exercer les activités professionnelles suivantes, qui lui sont réservées dans le cadre des activités que l’article 37 lui permet d’exercer:

1°  l’Ordre professionnel des diététistes du Québec:
a)  déterminer le plan de traitement nutritionnel, incluant la voie d’alimentation appropriée, lorsqu’une ordonnance individuelle indique que la nutrition constitue un facteur déterminant du traitement de la maladie;
b)  surveiller l’état nutritionnel des personnes dont le plan de traitement nutritionnel a été déterminé;
 
Liste des activités réservées aux membres du Collège des médecins du Québec
(article 31 de la Loi médicale)
Dans le cadre de l’exercice de la médecine tel que défini dans leur champ d’exercice, les activités professionnelles suivantes sont réservées aux médecins :
a)° diagnostiquer les maladies;
b)° prescrire les examens diagnostiques;
c)° utiliser les techniques diagnostiques invasives ou présentant des risques de préjudice;
d)° déterminer le traitement médical;
e)° prescrire les médicaments et les autres substances;
f)° prescrire les traitements;
g)° utiliser les techniques ou appliquer les traitements, invasifs ou présentant des risques de préjudice, incluant les interventions esthétiques;
h)° exercer une surveillance clinique de la condition des personnes malades dont l’état de santé présente des risques;
i)° effectuer le suivi de la grossesse et pratiquer les accouchements;
j)° décider de l’utilisation des mesures de contention;
k)° décider de l’utilisation des mesures d’isolement dans le cadre de l’application de la Loi sur les services de santé et les services sociaux et de la Loi sur les services de santé et les services sociaux pour les autochtones cris.

PRENEZ VOTRE
PREMIER RENDEZ-VOUS
GRATUITEMENT
close-link

Mesures spéciales COVID-19
 
La Clinique Expertise Santé se fait un devoir de vous protéger. C’est pourquoi nous sommes fiers de pouvoir vous offrir des services de téléconsultation.

De plus, à compter du 1er juin 2020, des procédures de protection et de désinfection strictes seront désormais en œuvre pour assurer la sécurité des usagers de la clinique (conforme aux normes de la CNESST et l’INSPQ). En bref, des questions de santé devront être répondues avant toute consultation, le port d’équipements de protection sera obligatoire pour le personnel (blouse, masque, visière…), des masques et du désinfectant seront mis à la disposition des usagers. Finalement, l’horaire sera allégé pour permettre la nouvelle logistique de désinfection des lieux et éviter les contacts entre clients.
close-link