LE PHÉNOMÈNE DU « RAW FOOD »

CRUDRUMMONDVILLE, 3 septembre 2015 — L’alimentation crudivore ou le « raw food » est un régime alimentaire qui consiste à se nourrir d’aliments dits « vivants », donc non cuits ayant subi le moins de transformations possible. Le « raw food » semble la nouvelle tendance parmi les célébrités afin de garder la ligne et surtout la santé. Ce régime alimentaire favoriserait l’élimination des toxines et des déchets accumulés, permettrait de prévenir diverses maladies chroniques et inflammatoires et serait un gage de longévité! S’il est vrai qu’une alimentation vivante permet d’accroître avantageusement l’ingestion de molécules alimentaires bénéfiques telles que les antioxydants et les fibres alimentaires, cette alimentation stricte n’est pas pour autant sans danger. La principale inquiétude concerne le risque important de carence en vitamine B12. Fait inquiétant, il semblerait que plus de 80 % des adultes végétaliens non crudivores seraient carencés en vitamine B12, un peu moins chez les crudivores avec une prévalence 61 %. Loin d’être banale, une carence en vitamine B12 peut mener non seulement à de la fatigue, mais à des troubles neurologiques importants liés à une dégénérescence du système nerveux périphérique et central. Cette carence est aussi liée à divers symptômes allant de la diarrhée aux troubles de fécondité et aux dysfonctions érectiles, en passant par les infections respiratoires et l’inflammation des muqueuses. La recommandation de Santé Canada  concernant la vitamine B12 est de viser un apport journalier de 2.4 µg, un peu plus chez la femme enceinte ou allaitante.

Pour en connaître plus sur cette tendance alimentaire, je vous invite à lire mon nouvel article sur le sujet dans le numéro de septembre de Vitalité Québec (lire l’article).

Retour >

PRENEZ VOTRE
PREMIER RENDEZ-VOUS
GRATUITEMENT
close-link

INSCRIVEZ-VOUS
À MON INFOLETTRE

 
close-link